top of page

Comment et quand se passent les vendanges du vin Minervois ?

Dernière mise à jour : 7 mars 2022

Après le repos hivernal des vignes, l’apparition des premières fleurs au printemps et la véraison du raisin en été, vient le temps des vendanges. C’est la période au cours de laquelle les vendangeurs cueillent les grappes de raisins pour ensuite les amener à la cave et commencer le processus de vinification, étape essentielle à la fabrication du vin Minervois.


C’est l’un des moments les plus importants pour les vignerons, puisque la date des vendanges influe sur le goût et la qualité du vin qui sera produit. Il est donc fondamental de bien se préparer, et de terminer la récolte le plus rapidement possible une fois qu’elle a débuté.


Les vendanges du vin Minervois n’échappent pas à ces règles, et si les conditions géographiques et climatiques de la région viticole de Minerve apportent des spécificités, la récolte du raisin se déroule de façon similaire partout en France.



Quand se déroule la période des vendanges du vin Minervois ?


Les conditions climatiques déterminent la maturation du raisin


Le vin Minervois est issu des vignes du Languedoc-Roussillon situées au piémont de la montagne Noire, à cheval sur l’Aude et l’Hérault. C’est ainsi une région très ensoleillée et le terroir viticole est particulièrement favorable à la culture de la vigne. L’été chaud et sec du climat méditerranéen fait que le raisin de cette région arrive à maturation avant celui d’Alsace ou de Champagne.


Les vendanges du Languedoc-Roussillon font donc partie des premières à commencer avec celles de la Corse et de la Provence, et se font généralement à la fin du mois d’août. L’autorisation de commencer à récolter le raisin est délivrée par un syndicat préfectoral : c’est le ban des vendanges, qui est déterminé en fonction des critères du millésime, du type de cépage, de l’emplacement des vignes et de leur exposition, et du type de vin recherché.


Les mesures à faire pour savoir quand le raisin est mûr


La date du ban des vendanges est alors fixée par la préfecture, mais les vignerons sont libres de choisir le jour de leur récolte à partir de cette levée d’interdiction. Pour le déterminer, ils doivent s’assurer que leur raisin est bien mûr, et ils peuvent pour cela recourir à plusieurs méthodes.


De façon générale, on commence à évaluer la maturité du raisin à partir de 100 jours après l’apparition de la première fleur. On considère que le raisin est arrivé à maturité lorsqu’il a atteint un certain équilibre entre sucre et acidité : c’est la maturité technologique. D’après la législation, pour qu’un vin obtienne l’appellation Minervois, il faut que le raisin récolté présente a minima une concentration en sucres de 202 g/l pour les cépages rouges et 192 g/l pour les cépages blancs. C’est ce taux qui déterminera le degré d’alcool du vin.


On peut aussi mesurer la maturité phénolique : elle correspond à la concentration en polyphénols des raisins. Ce sont des composés qui se forment dans la peau et les pépins des raisins et qui correspondent aux tanins et aux anthocyanes. Il est très important de récolter les raisins lorsque cette concentration phénolique est au plus haut pour obtenir un vin de qualité supérieure : c’est ce qui donnera du “corps” au vin, qui sera alors plus structuré et charpenté.



Comment se passent les vendanges du vin Minervois ?


En quoi consistent les vendanges ?


Lorsque l’on a décrété la date de récolte, les vignerons font généralement appel à des saisonniers pour cueillir les grappes de raisins. Lorsque la récolte se fait manuellement, les vendangeurs peuvent être affectés à 3 activités différentes : les coupeurs se chargent de couper les grappes de raisin avec un sécateur, les porteurs transportent les hottes de raisins des vignes jusqu’au tracteur et les conducteurs se chargent de conduire la vendange jusqu’au lieu de vinification.


Faire les vendanges ne demande pas de formation préalable, mais il faut avoir une bonne condition physique, car c’est un travail qui se fait en position courbée, où il faut transporter des charges lourdes, et qui s'effectue habituellement sous la chaleur du soleil de l’Occitanie.


La durée de la période des vendanges varie en fonction de la surface du domaine viticole de l’exploitation, de la méthode utilisée et des conditions météo. Mais de façon générale, elle s’étend sur 8 à 15 jours de travail.


Cueillette à la main ou à la machine ?


Les vignerons du Minervois peuvent choisir de faire leur récolte à la main ou à la machine. Les vendanges manuelles présentent l’avantage de pouvoir trier directement le raisin au moment de la cueillette, tandis que les vendanges mécaniques nécessitent de passer le raisin sur une table de tri pour éliminer les grappes pourries ou pas encore mûres.


L’avantage principal de la machine à vendanger, ou enjambeur, est le temps qu’elle fait gagner au viticulteur : elle travaille bien plus vite que l’homme et sans besoin de pauses. Elle est donc le principal allié des vendangeurs lorsqu’il faut récolter le raisin en urgence ou s’il menace de pleuvoir.


Mais suivant la topographie du lieu, il peut être impossible d’utiliser une machine sur certaines terrasses et coteaux, et la cueillette manuelle sera de mise. Certains viticulteurs sont également adeptes de la récolte manuelle pour assurer une meilleure qualité de leur vin. En effet, les cépages destinés à produire du vin blanc s’oxydent vite, et les ramasser à la main permet de réduire le risque d’oxydation, et ainsi de conserver les saveurs et l’arôme naturel du raisin.



Les vendanges sont ainsi une période essentielle pour la fabrication du vin Minervois et commencer la récolte à la bonne date est déterminant pour assurer la qualité du vin. Comme pour la plupart des vins du sud, la récolte des raisins pour le vin Minervois se fait au tout début de la période, et que ce soit à la main ou à la machine, elle ne doit pas durer trop longtemps, au risque de finir la récolte avec un raisin trop mûr.


Pour en savoir plus, lisez nos autres articles sur le vin Minervois :

Comments


bottom of page