top of page
  • Photo du rédacteurSophie

Quel vin Minervois choisir pour un apéritif ?

L’apéritif, connu aujourd’hui plus souvent sous le terme de « apéro » permet d’ouvrir son appétit. Entre amis, en famille ou sans aucun autre prétexte que celui de profiter de l’instant présent, l'apéro est une tradition qui perdure depuis des générations.


Origines de l’apéritif


L'origine du mot "apéritif" nous vient du latin "aperitivus" qui est le dérivé de "aperire" qui veut dire "ouvrir". Au départ, pas question de profiter, mais bien au contraire, de s'ouvrir les voies d'ingestion naturelles (bon appétit) et de se donner faim avant le repas.

Déjà à l'époque de l'Égypte antique, les populations avaient pour habitude de partager des fruits secs et quelques dattes en dégustant une bière tiède.


Les Grecs de l'Antiquité avaient, eux aussi, leurs petites habitudes en matière de boissons alcoolisées. Les "symposions", comprenez "les réunions de buveurs", étaient organisés en deux parties, d'un côté la nourriture et de l'autre les boissons, où l’on y célébrait les divinités comme Dionysos, dieu de la vigne, du vin et de l'ivresse.

Au Moyen-Âge par contre, il n’était pas question de déguster l’apéritif si on fait partie du petit peuple. Les serfs de l'époque avaient trouvé la bonne excuse : l'alcool est un remède, on boit pour une raison médicale et le tout se fait avec le respect strict de la hiérarchie. Les élites optaient plutôt pour des vins à base de plantes connues pour aider à la digestion et à stimuler l'appétit. C'est aussi dans le Moyen-Âge qu'apparaît le fait de trinquer avant de manger. Les seigneurs qui étaient affolés par l'idée de mourir empoisonnés trinquaient à deux reprises avec leurs hôtes pour que tous les contenus se mélangent et que, si quelqu'un avait l'idée de mettre du poison dans un verre, il finirait par en avoir dans le sien. Plus tard, on prendra également l'habitude de dire "tchintchin" en trinquant. Expression qui vient des Britanniques qui se trouvaient en Chine et qui ont rapporté avec eux une dérive de "tsing tsing" qui veut dire "salut".


À la fin du 19ᵉ siècle, l'apéritif ne désigne plus seulement une boisson, mais un moment particulier et convivial proche de ce que l'on connait aujourd'hui, ou les mets se mêlent étroitement avec la boisson.

Ainsi on a aujourd’hui de nombreuses occasions pour boire un vin Minervois et les formules possibles pour l’apéritif sont vastes et leurs accords avec un bon vin multiples.


Ainsi aujourd’hui les formules possibles pour l’apéritif sont vastes et leurs accords avec un bon vin multiples.


Quelle couleur de vin pour l’apéritif ?


Un apéritif aux fromages (pâtes molles à croûte lavée, pâtes pressées cuites ou non cuites, vache, chèvre ou brebis…), pourra aussi s’accorder avec la plupart des Minervois. L’accord vin fromage est presque infini. On pourra par exemple savourer un comté ou un roquefort avec un Minervois Blanc, un pecorino ou un pérail avec un Minervois rosé, un brie ou un camembert bien coulant avec un Minervois Rouge…


Pour un apéritif à base de légumes, vous choisirez plutôt un AOP Minervois Rosé issu d’un cépage ou d’un assemblage de Syrah, Grenache, Carignan ou Cinsault, sur des notes de grenadine, de petite fraise des bois ou encore de pamplemousse rose. Ce sont des vins légers qui se marieront parfaitement avec des légumes relevés, même épicés.


Les apéritifs à base de poisson, qu’il s’agisse de poissons marinés, de friture, de fruits de mer, de coquillages ou de crustacés, se marieront très bien avec un Minervois Blanc sec et aromatique sur des notes d’agrumes, de fruits exotiques ou de fleur blanche. Mais un Minervois Rosé un peu vif fera également très bien l’affaire ; tout dépendra de vos préférences.


Les apéritifs plus consistants à base de charcuterie vont quant à eux très bien s’accorder avec un Minervois Rouge à base de Syrah. Ces sont des vins souples sur des notes gourmandes, parfois légèrement poivrées et avec du caractère, mais peu tannique qui sauront parfaitement mettre en valeur les produits locaux de nos terroirs.


Avec vos amuse-bouches (foie gras, beignets, canapés, mezzé, antipasti, toasts...) vous pourrez proposer aussi bien des vins effervescents (crémant ou blanquette) qu’un blanc moelleux comme un Muscat petits grains de Saint-Jean-de-Minervois, un Minervois Rosé un Minervois Rouge ou encore Blanc sec…


De même pour les apéritifs mixtes méditerranéens (olives, tapenade, fromages, charcuteries) pourront s’accorder avec des Minervois dans les trois couleurs et selon vos goûts.


Les Vins Minervois peuvent se commander en ligne à la Maison des vins du Minervois ou bien directement sur notre boutique en ligne.


Pour en savoir plus, lisez nos autres articles sur le vin Minervois :


1 Comment


Choisir un vin Minervois pour un apéritif est une excellente idée, car ces vins du Languedoc-Roussillon offrent une combinaison parfaite de fruité, de fraîcheur et de vivacité. Optez pour un Minervois blanc sec et fruité, tel qu'un Viognier ou un Grenache Blanc, pour accompagner des amuse-bouches légers et des fruits de mer. Si vous préférez un vin rouge, recherchez un Minervois rouge jeune et fruité, comme un Grenache, un Syrah ou un Carignan, qui se mariera parfaitement avec des charcuteries, des fromages doux ou des bouchées à base de viande. Personnellement, je ne bois que du vin rouge sans alcool, que j'achète ici : https://www.sans-alcool-du-vigneron.fr/collections/rouge


Like
bottom of page