top of page

Organiser une dégustation de vin Minervois

Dernière mise à jour : 7 mars 2022

La dégustation de vin est un événement convivial idéal pour boire du vin Minervois, au cours duquel on découvre, on analyse, on apprécie, on compare et on échange au sujet des caractères sensoriels des vins. C’est au cours de ce genre de soirée que l’on apprend à se forger un avis sur la qualité des vins, et que l’on aiguise nos sens visuels, olfactifs et gustatifs.


On peut donc tout aussi bien organiser une dégustation pour amateurs entre amis, qu’une dégustation professionnelle, pour évaluer la qualité des vins, les comparer et leur attribuer une note ou un prix.


Si vous vous intéressez aux vins Minervois et que vous souhaitez organiser une dégustation des vins de ce terroir, cet article est fait pour vous ! Il recense tous les éléments à prendre en compte pour organiser une dégustation de vins réussie, et vous donne quelques idées pour apprendre à reconnaître les caractéristiques du Minervois.


Une dégustation de vin ne s’improvise pas : la préparation de la soirée, les conditions de l’environnement, les participants et l’ambiance générale peuvent influencer la perception subjective du vin. C’est pourquoi il est important de bien prendre en compte toutes les indications que nous allons vous présenter.



Comment bien préparer votre dégustation de vin Minervois


Choisir le thème de votre dégustation et les bouteilles


Avant toute chose, on ne fait pas de dégustation de vin sans avoir un thème et un objectif prédéfinis. L'objectif de votre dégustation peut être de connaître l’avis de vos invités sur certains vins, d’en faire découvrir de nouveaux, de lancer un cépage, d’initier à l'œnologie, ou d’établir un classement entre plusieurs vins.


Le thème de la dégustation correspondra au choix des bouteilles, il est donc primordial de les définir ensemble. La sélection des vins pour une dégustation doit être diversifiée, pour permettre de les comparer. Les vins de l’AOC Minervois ont des caractéristiques olfactives et gustatives communes en raison de l’influence du terroir sur le goût du raisin. Afin de pouvoir les comparer, il convient ainsi choisir des bouteilles issues de cépages différents, de gammes différentes, de domaines différents et de millésimes variés.


Vous pouvez opter pour une dégustation horizontale : elle consiste à comparer les vins d’un même domaine ou d’une même appellation sur un même millésime. Il s’agira alors de déterminer quel domaine a produit le meilleur vin Minervois de la période. Veillez bien à ce que les méthodes de fabrications soient identiques entre les différents domaines sélectionnés, afin qu’elles n’influencent pas les autres paramètres.


Vous pouvez également choisir de faire une dégustation par cépages : vous pourrez comparer et vous entraîner à reconnaître la syrah, le grenache ou le Mourvèdre, que l’on retrouve très souvent dans les vins Minervois. Ce type de sélection se prête donc particulièrement bien à une dégustation de vins de cette AOC, puisqu’elle permettra de mettre en évidence une uniformité du terroir.


Enfin, si vos invités sont de fins connaisseurs, vous pouvez vous essayer à la dégustation verticale : choisissez un domaine spécifique du Minervois et goûtez ses différents millésimes, afin de comparer l’évolution du vin dans le temps. Si vous optez pour ce type de sélection, sachez que le vin Minervois parvient à pleine maturité au bout de 2 ans de vieillissement et peut se conserver jusqu’à 8 à 10 pour les grandes cuvées.


Dans tous les cas, veillez bien à choisir un thème adapté au niveau de connaissance de vos invités. S’ils sont débutants, une dégustation progressive sera plus appropriée pour les initier à l'œnologie : structurez la dégustation en échelles de sucres, de structures ou de tanins pour apprendre à les identifier.


Dans tous les cas, n’oubliez pas de rafraîchir les bouteilles à la température que leur impose leur cépage. Prévoyez aussi un nombre de bouteilles approprié : une bouteille par référence suffit pour 6 à 10 personnes, et en fonction de votre niveau de connaissance, vous pouvez déguster entre 4 à 12 vins différents.


Déterminer votre méthode de dégustation


Une fois le thème de votre dégustation et les bouteilles sélectionnées, il ne reste plus qu’à déterminer la méthode de dégustation que vous préférez. Cette méthode variera en fonction du niveau de vos invités et du thème choisi.


Si vos convives débutent, une dégustation comparative ouverte sera plus appropriée : garder les étiquettes de bouteilles visibles, afin que chacun sache ce qu’il est en train de goûter et qu’il puisse apprendre à identifier les différentes caractéristiques des vins.

Si vous êtes déjà initié à l'œnologie, une dégustation semi-aveugle sera plus ludique : masquez les étiquettes des bouteilles, numérotez-les, et laissez à disposition la liste des bouteilles. Les invités pourront alors s’amuser à attribuer un nom de la liste des vins à un numéro.


Enfin, si vous êtes des experts en reconnaissance des vins, une dégustation à l’aveugle sera de mise : aucune information n’est fournie aux dégustateurs, il faut donc qu’ils aient une bonne connaissance des cépages et des terroirs pour être capables d’identifier les différents vins.



Prévoir le lieu et le moment


Bien préparer l’environnement


Il est important que votre dégustation se déroule dans un environnement approprié. Portez une attention particulière à la lumière : elle doit être naturelle et indirecte, avec une intensité suffisante, mais pas aveuglante, afin de ne pas perturber le jugement de la robe du vin.

L’environnement sonore doit aussi permettre une meilleure appréciation des vins : éviter toute musique ou bruits qui pourraient distraire le dégustateur. L’endroit doit être calme, exempt d’odeurs, et à une température ambiante moyenne (entre 18 et 21 °C).


Les accessoires à ne pas oublier


Pour assurer le bon déroulé de votre soirée, n’oubliez pas de prévoir de quoi masquer l’étiquette des bouteilles, ainsi qu’une grille de dégustation à distribuer aux invités pour qu’ils puissent noter leur appréciation des vins.


L’accessoire indispensable à une dégustation de vin est le verre. Choisissez des verres à pied transparents, avec un sommet légèrement refermé pour conserver les arômes.


N’oubliez pas de prévoir également un tire-bouchon, un crachoir, un seau de glace pour certains vins, un aérateur et une carafe d’eau.


Le bon moment pour organiser une dégustation


Il convient aussi de choisir le bon moment pour organiser votre dégustation de vin. Les vins blancs sont meilleurs en période estivale, tandis que les vins rouges sont plus appréciés en automne et en hiver.


L’heure de la journée a son importance : les sens sont plus affutés en fin de matinée et en début de soirée. La plupart des dégustations se déroulent le plus souvent le soir, et durent en général entre 1h30 et 2h30.



Comment veiller au bon déroulement de votre dégustation


Choisir les bons invités


Afin que votre dégustation se déroule le mieux possible, il est important de choisir correctement vos invités. Ne dépassez pas les 12 personnes, au risque de ne pas pouvoir échanger avec tout le monde au sujet des vins. Sélectionner de préférence des personnes ayant un niveau de connaissance égal, afin d’enrichir les discussions et l’évaluation des vins.


Pensez également à demander à vos convives de venir dans un bon état physique et psychologique : la fatigue, un rhume ou des inquiétudes peuvent largement dégrader l’appréciation des vins.


L’ordre de la dégustation


Il ne faut pas sous-estimer l’importance de l’ordre dans lequel les vins sont servis. Il permettra d’offrir une meilleure expérience aux participants, et de mieux discerner les caractéristiques de chaque vin.


Il est conseillé de servir le vin le plus léger en premier et le plus capiteux en dernier. De même, on pourra servir les vins les plus simples pour commencer et finir avec les plus complexes.


Pour une dégustation verticale, vous n’êtes pas forcés de servir les vins dans un ordre chronologique. On peut par ailleurs partir du millésime le plus compliqué pour terminer avec les plus beaux millésimes.


Prévoir un accompagnement à la dégustation


Enfin, prévoir un repas ou des toasts pour accompagner votre dégustation peut grandement améliorer l’expérience de vos invités. Veillez à bien respecter les accords mets-vins si vous choisissez de servir les plats au cours de la dégustation, cela ne pourra qu’enrichir l’appréciation des vins. Attention à certains aliments trop forts et inadaptés qui pourraient altérer les papilles et modifier l’expérience gustative des participants.


L’idéal est de proposer des toasts, du fromage, de la charcuterie, des salades, des fruits et quelques carrés de chocolat en dessert.



Vous avez donc ici l’essentiel de ce qu’il faut savoir pour bien préparer votre dégustation de vins Minervois. Le choix des bouteilles et le thème de soirée sont aussi importants que l’environnement, le choix des invités ou celui de la période, et organiser cet évènement au mieux offrira une meilleure expérience à vos participants.


Pour en savoir plus, lisez nos autres articles sur le vin Minervois :

Comments


bottom of page