top of page

Vous n’êtes pas sommelier ? Voici quelques astuces pour servir vos vins et réjouir vos invités...

Le vin, comme les mets que vous servirez à vos convives, fait partie de l’accueil que vous avez décidé de leur réserver. Afin qu’il soit apprécié à sa juste valeur, nous vous livrons ici quelques conseils. Car plusieurs facteurs influencent le comportement du vin dans le verre. Tour d’abord, la température qui doit être adaptée selon le type de vin et sa maturité, ensuite moins connu, mais tout aussi important : l’oxygénation du vin, et enfin le verre qui joue également son rôle...

À quelle température servir votre vin ?

Trop froid votre vin a tendance à se fermer, il a du mal à s’exprimer et à offrir ses arômes tant au nez qu’en bouche.


Servi trop chaud il risque de ne pas être dans sa forme optimale, de paraître alcooleux et brûlant, et pourrait même dégager des côtés déplaisants.


Pour cela pensez à consulter à l’arrière des bouteilles la température de service préconisée par le producteur.

Sinon de manière générale vous pouvez partir sur les consignes suivantes :


  • Pour les Rosés, servez les entre 7 et 10°C. Un repère simple : sorti de votre réfrigérateur, il est a priori à 6/7°C.

  • Pour les Blancs, vous pouvez partir sur une température un peu plus élevée : entre 8 et 12°C. Peut-être encore un ou deux degrés de plus si c’est un blanc structuré.

Pour les Rouges on va devoir nuancer un peu plus. Cela dépendra du profil de votre vin.

  • Si c’est un Rouge léger où la fraicheur et l’acidité vont primer, servez plutôt entre 13 et 15°C

  • Plus votre vin Rouge a un profil complexe et structuré, plus vous devez monter la température de service (de 16 et 18°C) afin de mettre en relief son ampleur et sa structure et profiter pleinement de son onctuosité.

Toutefois n’oubliez pas que dans une pièce chauffée à 20°C le vin monte rapidement en température. De même, le simple contact avec le verre le réchauffe instantanément de 1 à 2°C. Alors au choix, il vaut mieux servir le vin un peu plus frais plutôt que trop chaud.



Doit-on carafer le vin ?

Un apport d’oxygène permet au vin de développer son bouquet aromatique, ainsi que et de dissiper d’éventuelles odeurs indésirables.


Pour autant doit-on carafer tous les vins ? Non bien sûr ! La plupart des vins sont élaborés pour donner un plaisir immédiat. La bouteille est ouverte, le vin est versé et bu rapidement. Aucun besoin de carafer, l’oxygénation dans le verre sera suffisante. Vous pouvez aider cette oxygénation en tournant délicatement le vin dans votre verre par un mouvement circulaire répété.


Alors, quels vins doit-on carafer ? Les grands vins ! À l’ouverture d’un grand cru ou d’une cuvée de Réserve qui n’ont pas encore atteint le bout de leur potentiel de garde, le vin a besoin d’une aération optimale pour s’oxygéner. Pour cela plusieurs étapes à suivre :

  1. Débouchez la bouteille et servez-vous une petite quantité de vin (5 cl).

  2. Si le vin semble fermé ou réduit faites tourner plusieurs fois le verre délicatement par un mouvement circulaire. Si le vin est parfaitement ouvert, pas besoin de carafe, l’oxygénation dans le verre sera suffisante.

  3. Dans le cas contraire versez le vin de la bouteille dans la carafe délicatement le long de la paroi. Attention ! L'aération par carafage n’est pas forcément bénéfique pour les vins qui ont atteint, voire dépassé, leur potentiel de garde. En effet, cette aération risque d’altérer ses arômes et de casser sa structure. Pour cela bien évaluer votre vin dans l’étape 2. Rebouchez la carafe et laissez la reposer 15 minutes avant de servir. Si vous ne disposez pas de carafe prévoyez de laisser la bouteille ouverte durant une à deux heures afin que l’oxygénation puisse avoir lieu.


Quel verre et comment le remplir ?



Optez pour un verre à pied que vous remplirez à un tiers. Le verre à pied permettra une meilleure aération.


Vous pourrez ainsi faire tourner votre verre facilement en le tenant par le pied et l’aération permettre aux arômes de mieux s’exprimer.


Rappelez-vous que tenir votre verre à pleine main réchauffera très vite le vin. Alors faites-le, mais seulement pour le porter à bonne température si vous le trouvez encore trop frais.


Consignes pour les vins du Château La Villatade :


Servis à 8°C, le ‘Sakura’, le ‘V’ Rosé et le ‘V’ Blanc vous feront pleinement profiter de leur fraicheur, de leur fruité et de leur acidité dès la bouteille débouchée.


Pour le ‘V’ Rouge et ‘Le Vin de Sophie’ choisissez de les servir frais entre 13 et 15°C afin de mettre en avant leur texture soyeuse ainsi que leurs arômes de fruits rouges et d’épices.


Enfin une température de 18°C sera idéale pour apprécier la puissance du ‘Côtes Noires’ servi dès l’ouverture de la bouteille.

18°C également pour le ‘Côtes Noires Réserve’, pour lequel vous appréciez pleinement la complexité et les notes de sous bois après un passage en carafe ou bien ouvert deux heures au moins avant le service.

Comments


bottom of page